Ma maison est-elle une passoire… ?

Par défaut

L’autre jour, je me suis inscrite à une soirée « caméra thermique » organisée à la CCMV à Villard de Lans..

Au programme : informations sur la caméra thermique et la façon optimale de s’en servir, suivi d’une visite nocturne pour passer à la pratique, dans le quartier de la Maison de l’Intercommunalité.

Il y avait une dizaine de participants (que des hommes à part moi-même… Avis aux femmes qui s’intéressent aux nouvelles technologies, elles ZAUSSI !).

On a appris des tas de choses intéressantes. Une caméra thermique peut vous informer sur les fuites d’air (et donc de chauffage) de votre maison, car elle détecte les différences de niveaux d’isolation. Mais il ne faut pas lui demander la lune, non plus.

Pourquoi ? Parce que la caméra (qui est en réalité un appareil photo, camera en english) vous donne les indications sous forme de couleurs, traduisant des différences de températures. Ces différences ne peuvent être interprétées que sur un même matériau (par exemple les murs de votre maison) car l’émissivité diffère selon les matériaux : vous ne pourrez pas comparer les températures du bois et des murs, par exemple.

Les contrastes de couleurs font apparaître les défauts d’isolation autour des fenêtres et des portes, par exemple, ou au niveau des murs de refend et des dalles. Sur une maison mal isolée, c’est assez éclairant.

Petit manuel d’utilisation pratique :

  • Il est utile de réaliser des clichés de l’intérieur et de l’extérieur.
  • Il faut prendre les photos avant l’arrivée du soleil sur la maison, soit au petit matin.
  • Pour que ce soit interprétable, il faut une différence de température de 15° entre le dehors et le dedans (donc durant la saison froide).
  • Il faut prendre les photos en face des murs et des fenêtres (et non de biais).

La caméra est prêtée durant quelques jours moyennant un chèque de caution de 1000€, et la prise d’un rendez-vous avec une spécialiste pour l’interprétation des clichés (obligatoire).

De notre côté, nous nous sommes entendus entre voisins pour qu’elle circule. Nous l’avons gardée 4 jours et elle a servi à 3 foyers.

Pour faire suite à cette démarche, la CCMV peut nous accompagner pour passer à l’action « isolation » : parce que, in fine, on n’a pas fait tout ça uniquement pour admirer des couleurs.

Un véritable audit, réalisé par un professionnel pour la modeste somme de 100€, permet de diagnostiquer les faiblesses de la maison par rapport aux normes d’aujourd’hui. L’audit comprend des scénarios de travaux, selon le budget, et un contrôle des devis, pour être sûr de ne pas se faire avoir quand on n’est pas spécialiste de la question.

Une prochaine séance « caméra thermique » est organisée par la CCMV le mardi 27 février à 19h à la salle des mariages de Méaudre. Pour en savoir plus, appelez le 04 76 14 00 10, vous pouvez vous inscrire en ligne sur le site d’info énergie 38.

Pour aller plus loin et en savoir plus sur ce que peut vous apporter une plateforme de rénovation énergétique, rdv sur le site de l’Ademe.

2 réflexions au sujet de « Ma maison est-elle une passoire… ? »

  1. Gignoux

    malheureusement votre information ne me parvient que maintenant ,
    est ce possible d’ avoir en prêt cette caméra ?
    je connais une des personnes qui l’ a déjà utilisée et qui pourrait m’ aider à m’ en servir,
    Cordialement
    F. Gignoux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *