La grainothèque à Vert&Co – Comment conserver les graines

Par défaut

Comme vous le savez sûrement, une grainothèque est installée depuis le printemps 2019 aux Comptoirs de Vert&Co. Les échanges sont nombreux !

Il est possible de conserver ses graines pendant plusieurs années si des bonnes conditions de conservation sont respectées. Elles doivent être maintenues à l’abri de l’humidité et de la chaleur pour être semées à nouveau les années suivantes. Le stockage des graines se fait à l’abri de la lumière et au frais. La cave est le lieu idéal pour les stocker, en les mettant à l’abri des rongeurs. Vous pouvez également les garder dans le bas du frigo pour des longues périodes de conservation.

Les graines n’ont malheureusement pas toutes les mêmes capacités à se conserver pour garder une faculté suffisante pour germer. Voici la durée moyenne de conservation des graines pour qu’elles puissent germer :

la suite…

Comment attirer les abeilles dans son jardin en Vercors ?

Par défaut

Les abeilles se nourrissent essentiellement du nectar et du pollen des fleurs, leur survie dépend en grande partie de la disponibilité de ces ressources dans leur environnement. Les insectes pollinisateurs ont besoin pour leur équilibre alimentaire de butiner une grande diversité d’espèces florales agricoles, horticoles et sauvages (extrait du site www.agriculture.gouv.fr).

la suite…

Patience au jardin

Par défaut

31 mars 2019, température du sol à 20cm de profondeur : 6 degrés, température de l’air à l’ombre 20 degrés à 15h.

La température de la terre est un critère important à prendre en compte pour semer vos fleurs, vos légumes ou planter les plantes vivaces, les arbustes et les arbres au jardin. Une température idéale du sol c’est l’assurance d’une bonne germination ou d’une bonne reprise des végétaux plantés.

la suite…

Le compost en hiver, le gel, la neige, … la vie au ralenti…

Par défaut

C’est le moment creux du cycle annuel, l’activité de la faune du composteur diminue et commence alors une vie au ralenti pour passer ce cap hivernal.

En principe, le compost a besoin de chaleur pour faciliter la dégradation de la matière qui le constitue. Mais, contrairement à ce que l’on pourrait penser, réaliser un compost en période hivernale est tout à fait possible!

la suite…

«Bonne chute de neige, Pour la terre vaut fumier»

Par défaut

Cet adage populaire devrait vous rassurer quant aux faibles risques liés à la neige au jardin!

Une couche épaisse de neige poudreuse est une excellente protection contre le froid. Elle renferme une importante quantité d’air, un très mauvais conducteur. Le sol et les racines des plantes recouverts sont donc moins soumis aux chutes de températures et aux fortes gelées quand le ciel se dégage la nuit.

L’eau qui résulte de la fonte humidifie le sol en profondeur et les plantes souvent déshydratées par les gelées. Elle apporte aussi des faibles doses d’azote atmosphérique, capté par les flocons lors de leur formation dans les nuages.

Un petit rappel des exigences du jardin de montagne :

  • Lutter contre le froid : Il faudra planter des végétaux adaptés au climat.
  • Lutter contre l’eau stagnante : souvent l’eau stagnante au pied des plantes accentue l’effet du gel sur le système racinaire.
  • Installer des « chaufferettes » au pied des plantes les plus sensibles. Ces chaufferettes sont faites de cailloux plus ou moins gros qui emmagasinent la chaleur du jour et la restituent la nuit.
  • Lutter contre le dégel trop brusque : le dégel peut être, s’il est brusque et avec de grandes différences de température, aussi néfaste que le gel. Évitez donc aux plantes de plaine les plus fragiles d’être exposées au soleil levant.