Faire ses barres de céréales : une recette zéro déchet

Par défaut

C’est LA recette que Vert&Co a testé, réutilisé et proposé sur les différents stands de festivals ces derniers mois. Vous avez raté  nos ateliers ? Vous avez oublié de prendre un flyer ? La voici pour vous:

Objectifs :

  • Réduire les emballages
  • Favoriser le local et le bio
  • Manger des produits sains

Ingrédients :

  • 120 ml de noix décortiquées, noisettes et/ou amandes,
  • 120 ml de graines de courge, tournesol ou autres
  • 400 ml de raisins secs ou autres fruits secs
  • 200 ml de flocons d’avoine, de sarrasin ou de maïs
  • 300 ml de flocons de riz
  • 120 ml de miel (ou sirop d’érable)
  • 120 ml de beurre d’amande
  • 120 ml de sucre complet

Recette : la suite…

Cookies au pain dur : la recette anti-gaspi

Par défaut

Ca vous arrive d’avoir acheté trop de pain d’un coup ? D’avoir laissé un quignon sécher sur le comptoir de la cuisine ?  Ne le jetez pas ! Le pain, c’est de la farine.. alors donnez lui une deuxième vie en la réutilisant… (la farine…).

Il ne manque pas de recettes permettant de réutiliser du pain dur – le pudding, le pain perdu, la chapelure maison, les croûtons pour la soupe (oui, pas besoin de croûtons industriels vendus en sachet plastiques!), pâte à crumble, etc.

Pour changer, Vert&Co a essayé pour vous – et a présenté lors de la Fête du Pain à Engins – cette recette de cookies au pain dur. En plus d’être anti-gaspi, elle est zéro déchet pour vous éviter un emballage de cookies industriel

la suite…

Ateliers DIY chez l’habitant, c’est parti !

Par défaut

Samedi dernier 10 mars, nous étions 4 femmes, toute génération représentée, réunies à Lans en Vercors à l’initiative de Vert&Co pour tenter l’expérience de réaliser une crème hydratante, nous mêmes, en mélangeant quelques ingrédients simples et naturels à l’aide d’une casserole et d’un fouet.

« Pourquoi faire… ? »

D’abord, pour être absolument sûr qu’on ne tartinera aucune saleté sur notre peau de pêche : elle a besoin de soin, et non de conservateur, de colorant, d’allergènes, de perturbateurs endocriniens, d’alcool ou de microbilles plastiques, qui servent les intérêts des marques et non les nôtres, et se retrouvent dans la flotte après la douche, alors que les poissons n’aiment pas ça.

Ensuite, parce qu’on en a marre d’acheter une fortune des pots de crème qui contiennent deux fois plus de déchets que de produit, quand on comptabilise la boîte, le mode d’emploi, le pot, son couvercle, son sous-couvercle… sans compter la pub.

Et enfin, parce qu’on a toutes envie d’agir pour sauver la planète, que c’est Vert&Co qui s’en occupe dans le Vercors, que c’était son premier atelier, et qu’on voulait que ça marche ! la suite…