Sites de compostage fermés… mais pourquoi ?

Par défaut

Pourtant le compostage est une solution éminemment résiliente et écologique !

Vert&Co promeut le compostage de proximité en tant que solution de gestion des déchets locale, non-polluante et bénéfique pour l’environnement. C’est donc avec grande tristesse que nous avons fermé les sites de compostage collectifs de quartier du territoire, et conseillé de réduire les apports sur le sites de compostage de copropriété lors du confinement du fait de l’épidémie liée au Covid-19. 

En effet, l’organisation bénévole – parfois fragile, de la gestion des sites de quartier et le risque de manque d’apport de broyat en période de fermeture de l’’éco-site de Fenat amenait trop de risques de mauvais fonctionnement des sites avec les désagréments d’odeurs et de fermentation. Cela se rajoutant aux risques de transmission dans une période où les gestes barrières n’étaient pas encore bien intégrés par la population.

Cette période peut et doit se présenter comme une occasion de repenser cette gestion des sites collectifs et de l’approvisionnement de matières sèches (indispensable sur des sites collectifs). Nous œuvrons dès maintenant avec la CCMV pour mettre en place les conditions permettant une réouverture des sites au 11 mai. Il faudra aussi continuer les actions démarrées en 2019 visant à ce que le compostage de proximité collectif devienne une solution de gestion des déchets à part entière, avec une organisation robuste, intégrée aux processus de gestion des déchets. S’y atteler sera de toutes façons nécessaire d’ici 2023 pour proposer une solution biodéchets à tous les habitants. 2023 c’est demain.

Autrans-Méaudre s’insère dans cette logique depuis fin 2019, avec une reprise prévue de la gestion du site actuel d’Autrans par la mairie, et l’installation prévue d’un site de quartier au centre-village de Méaudre. St Nizier débute les réflexions sur au moins un site de compostage de quartier. Nous comptons sur les élus pour que la crise sociétale et économique qui se dessine ne repousse pas la gestion des biodéchets à la marge, mais au contraire pousse à maintenir une réflexion globale intégrant le cycle des déchets organiques (biodéchets ménagers et déchets verts) à la stratégie du territoire dans un esprit d’économie circulaire

Et les déchets verts ?

En cette période de fermeture de la déchetterie aux particuliers, les comportements incivils reprennent : brûlage de déchets verts, tontes dans les ordures ménagères, etc. Attendre quelques semaines avec un tas de bois dans le jardin ou laisser sa tonte sur place ou à sécher dans un coin de pelouse est pourtant à la portée de tous, et évite de pénaliser le reste de la société (pollution et libération de CO² par le brûlage ; mise en danger du système de collecte des ordures ménagères avec la tonte très lourde et qui se décompose dans les bornes en dégageant des gaz).

Les déchetteries vont rouvrir progressivement. Plutôt que de s’y précipiter, saisissons plutôt l’occasion de garder ces matières végétales sur place pour nourrir nos sols et abriter la vie dans nos jardins ! Vert&Co va lancer à la rentrée de septembre une action pédagogique “Défi Zéro Déchet Verts” sur deux demi-journées, pour que les habitants volontaires agissent concrètement dans leurs jardins en maintenant sur place les déchets verts.

Plus d’infos à suivre… D’ici là: vidéo Réutiliser les déchets verts au jardin

Pour ceux qui profitent du confinement pour jardiner au potager, c’est le moment d’utiliser votre compost mûr ! Pour le compost demi-mûr encore plein de vers et de micro-organismes: réservez le aux courges et autres plantes gourmandes..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *