Taille et feuilles d’Automne

Par défaut

Les premières gelées sont arrivées. 

Plantes herbacées (sans bois, plantes vivaces) :

En altitude, il est préférable de ne pas tailler à cette saison les plantes vivaces et aromatiques. A l’exception de plantes fragiles au poids de la neige. Les inflorescences de fleurs, les tiges, les bois secs seront le refuge pour les futures générations d’insectes.

Les tailles d’automne n’ont pas les temps de cicatriser avant l’arrivée du froid, de l’humidité et de la neige. En fin d’hiver, les parties sèches des plantes feront un couvert sur le sol et se dégraderont très rapidement au printemps. 

N’oublions pas :”une feuille, une herbe, un bout de bois : ce n’est pas sale !” Faire “propre” son jardin avant l’hiver, c’est enlever des éléments nutritifs que la plante pourrait utiliser au printemps.

Plantes ligneuses (avec du bois, arbres et arbustes) :

Limiter les tailles aux végétaux étant cassants au poids de la neige pour les autres, il est préférable d’attendre le printemps car la cicatrisation ne sera pas faite avant les froids. Pour ma part, je préfère sortir secouer les branches des végétaux (même la nuit) lors de chutes de neige lourdes de l’automne et du printemps.

Avant toutes plantation, planter le végétal au bon endroit qui ne demandera aucune taille !

LES FEUILLES DES ARBRES, UNE RESSOURCE AU JARDIN !

A l’automne, lorsque les arbres et arbustes se dégarnissent, un épais tapis de feuilles mortes se forme au jardin. C’est l’heure de déboucher les gouttières puis de ramasser les feuilles, de les utiliser au jardin et au potager afin de fertiliser le sol et protéger les plantes les plus fragiles.

N’oublions pas que les feuilles mortes représentent une formidable source de matière organique pour l’ensemble de vos plantations, y compris pour fertiliser le sol de votre potager.
Les feuilles mortes comme fertilisant au potager comme dans les passifs fleuris. Cette couche va faciliter la survie de l’écosystème pendant l’hiver et les vers de terre et autres lombrics à continuer leur travail si important pour notre terre.

Enfin, les feuilles mortes limitent l’apparition de mauvaises herbes ce qui devrait vous faciliter la tâche dès l’arrivée des beaux jours.

Feuilles mortes, paillage idéal !

Les feuilles peuvent en effet former un très bon paillage sur tous vos massifs qui limiteront l’apparition des herbes indésirables tout en fertilisant le sol.
Les feuilles, comme pour le potager, permettent de maintenir une vie sous terre qui participe à la création d’humus et au développement de micro-organisme.

Ne pas laisser des feuilles sur les pelouses ! Elles étouffent l’herbe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *