Installer un poulailler dans mon jardin

Par défaut

Les avantages :

  • Le plus réjouissant est sans aucun doute celui de ramasser chaque jour des œufs frais en ayant la certitude de manger des produits bio et de qualité. Plus besoin de pister le numéro de la catégorie imprimé sur l’œuf en magasin ; 
  • En picorant le sol, les poules débarrassent le jardin des herbes et des insectes nuisibles ;
  • Recyclage naturel des déchets de la maison : les épluchures de pommes de terre, de légumes et les restes de pain rassi complètent le repas des gallinacés ;
  • Joie des enfants : développement de leur sens affectif, éducation au respect des animaux, responsabilisation par le ramassage des œufs, nourrissage des poules et entretien du poulailler.
  • C’est très écologique ! vos œufs ne vont plus parcourir des centaines de km avant d’arriver dans votre assiette.

Les inconvénients :

  • Le danger des renards, les belettes et fouines : la clôture sera enfoncée dans le sol et l’abri n’aura pas de petit espace où une souris peut passer 
  • L’ouverture et la fermeture quotidienne du poulailler
  • 2 heures de travail par semaine pour la collecte des œufs, le nettoyage, les soins et l’alimentation, et si vous vous absentez plusieurs jours, prévoyez l’aide d’une personne de votre famille ou éventuellement d’un voisin.
  • Si cela sent mauvais, nettoyer le poulailler plus souvent, un nettoyage complet tous les 8 jours du sol à l’aide d’une raclette et changement de la litière des nids

Ai-je le droit d’installer un poulailler chez moi ?

Pour la réglementation sachez que certaines communes ou lotissements peuvent limiter ou interdire l’élevage d’animaux de basse-cour. Renseignez-vous auprès de votre mairie ou consultez le règlement de votre lotissement avant d’installer vos poules, à titre indicatif, au-delà de 50 poules âgées de plus de 30 jours, votre élevage sera assimilé à une exploitation agricole et devra être déclaré ;

En dehors de cette réglementation, si votre élevage ne dépasse pas deux ou trois poules et que vous n’avez pas de coq, vos voisins ne devraient pas s’opposer à votre projet, mais pour garder de bonnes relations de voisinage, prévenez-les si votre jardin est mitoyen avec leur terrain.

Quel poulailler choisir et comment l’installer ? 

Le poulailler doit être placé sur du gazon ou sur des copeaux de bois dans un endroit abrité du jardin, la poule est très sensible aux changements de température. Il faut prévoir un nid par poule en plus de la mangeoire, d’un abreuvoir, d’un perchoir sans oublier le pondoir. La poule aime se rouler dans la poussière, il ne faut pas oublier de lui aménager un petit coin avec de la cendre ou du sable. La taille de votre poulailler doit être adaptée au nombre de poules que vous souhaitez avoir. Comptez au minimum 1m² par poule.

Acheter un poulailler ou le construire soi-même ?

Pour un poulailler prêt à monter, les prix varient de 100 à 700€ suivant le nombre de poules qu’ils peuvent contenir. 

Construire son poulailler : des exemples, des plans sur internet, un exemple de poulailler fabriqué avec des palettes de récupération, tout savoir pour construire et réussir son poulailler familial

Des accessoires :


La mangeoire anti nuisibles (rat, souris, moineaux, …)

L’ouverture/fermeture par panneau photovoltaïque

Un abreuvoir à réserve d’eau

Un filet extérieur qui donne plus de liberté (même limitée)

3 réflexions au sujet de « Installer un poulailler dans mon jardin »

  1. Gui-lo

    Hello,
    super article!

    Est il possible d’avoir plus d’informations sur le fonctionnement de la porte automatique avec le panneau solaire? Si il n’y a pas de soleil la porte restera fermée ?

    J’aimerai savoir si il y a des modèles recommandés il parait que c’est de qualité variable selon le fournisseur

    Merci

    • Bonjour,
      C’est un panneau photovoltaïque donc ce n’est pas le soleil qui active l’ouverture/fermeture mais la luminosité. Attention tout de m^me car certaines poules sont des “fêtardes”.
      Pour le modèle, le Jardin partagé de l’Echaud à Autrans en est équipé.
      Espérant vous avoir répondu, portez vous bien, Lorraine

  2. Christelle

    Bonjour,
    Attention, vous dites dans votre article qu’on peut donner des épluchures de pommes de terre aux poules mais il faudrait bien préciser “épluchures cuites” sinon elles sont toxiques pour les poules. J’invite les personnes qui débutent à bien se renseigner sur les aliments à éviter. Bien qu’en général, les poules ne mangent pas d’aliments toxiques pour elles, autant les mettre directement au compost pour éviter tout risque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *